La fin d’un mythe

Vélo Et voilà, tout a une fin. Je peux le dire maintenant : je sais faire du vélo.

Pour la petite histoire, je ne savais pas jusqu’à présent ou plutôt, je n’avais jamais pris le temps d’apprendre. Imaginez ma position lors de la fièvre Vélib’… Mes collègues de bureau qui pédalaient jusqu’au japonais de Port-Royal alors que j’y allais seul, comme une âme en peine, dans un bus. Je me sentais exclu, comme une sorte de monstre dégénéré.

Mais maintenant, je peux me sentir libre et comme les autres, comme un Elephant-man guéri, comme le vilain petit canard qui retrouve sa famille cygne. Bon je n’ai pas encore assez d’assurance pour affronter le trafic parisien, mais pour des ballades dans le bois de Vincennes, c’est suffisant.

En revanche, qu’est-ce que j’ai mal au cul !

Merci à ma douce pour m’avoir motivé dans le bon sens, merci à mon frère pour les vélos et pas merci à la selle pour mon périnée.

Publicités

4 réflexions sur “La fin d’un mythe

  1. Aaaaaaaaah, mais c’est fou!!! Ta dédicace de Nerdz est périmée! Mais tu pourras en avoir une autre en te rendant le vendredi 28 Mars à 16h à la Fnac de place d’Italie! ^____^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s