Souvenirs de Lourdes

Je ne vais pas écrire une tartine pour ou contre les religions, ce n’est pas mon but ; ce n’est pas le propos ici. Je ne suis pas là pour juger, mais seulement pour constater.

De passage à Lourdes pour des raisons personnelles, j’en ai profité pour faire un tour dans ce haut lieu spirituel. Je dois avoué que j’ai été surpris. Comment les catholiques peuvent-ils supporter ce mercantilisme à outrance ? Comment les lourdais peuvent-ils accepter que leur ville soit autant défigurée par cette nuée d’hôtels et de magasins de souvenirs qui pollue chaque recoin ?

Souvenirs bidons… C’est con, parce qu’on sent bien que cette ville avait un certain charme 150 ans auparavant, avant que Bernadette Soubirous n’y voit la vierge. Mais aujourd’hui ce n’est qu’une suite d’hôtels miteux, entremêlés de mauvais restaurants, de commerce vendant des amulettes made in China et des bidons vides pour ceux qui veulent rapporter de l’eau du lieu miraculeux et de musées de providence partout où un proche de Bernadette à posé le pied ou le regard. Il n’y a pas de petites économies quand il s’agit de faire du fric…

« Dieu est amour », « aime ton prochain », m’a-t-on rabâché lorsque j’étais petit (je suis issu de famille catho ; j’ai « Marie » pour troisième prénom… disons que la foi s’est écarté de mon chemin depuis quelques années). Mais je ne pense pas que tous les pèlerins présents se rappellent les fondements de la religion. Exemple flagrant : deux nonnes de type européen regardaient de travers un groupe d’Indiens du genre : « vous n’avez rien à foutre ici, ce n’est pas votre religion ». Comme s’il fallait être blanc pour être catholique. J’ai trouvé ça tellement horrible que je me suis pris à imaginer la main de Dieu punir ces mécréantes (les nonnes, pas les Indiens). Ça confirme ce que je pense : il y a des cons partout, même chez les religieux.

Finalement, ce qui est miraculeux à Lourdes, c’est que l’endroit saint reste aussi peu altéré par l’extérieur et les mentalités à la con.

Publicités

2 réflexions sur “Souvenirs de Lourdes

  1. « ce n’est qu’une suite d’hôtels miteux, entremêlés de mauvais restaurants »

    Et bien, la prochaine fois, il faudra passer chez « Da Marco », rue de la grotte tiens justement, mais meilleur restaurant-pizzaiolo de la ville si je peux dire ! Et ça vaut le détour !

    • Je ne sais pas s’il y aura une prochaine fois, mais c’est bon à savoir. Et effectivement, je tenterai d’éviter les quartier bas de la ville !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s