Humble Pie

Humble Pie

Gordon Ramsay - Humble Pie par Gordon Ramsay
2006
♚♚♚♚

Ça y est, j’ai fini l’autobiographie de Gordon Ramsay.

Je n’aime pas trop les biographies. Lire la vie des autres m’intéresse moyennement. En film, c’est pareil, à moins de ce concentrer sur des événements précis, sinon je trouve ça vite indigeste. Mais forcément, si c’est l’autobiographie d’une de mes idoles, je vais être un peu plus curieux (surtout si c’est un cadeau qu’on m’a fait).

Gordon Ramsay, chef écossais, autant connu pour son talent que pour sa verve fleurie, presque autant télévisé que Sarkozy (qu’en même pas) écrit sa biographie pour le Sunday Times puis le publie en 2006. Le propos non édulcoré, c’est presque avec plaisir qu’on le lit jurer comme dans la vraie vie (voir le florilège vidéo ci-dessous).

Le livre passe en revue toutes les époques de sa vie. De son enfance difficile dû à un père maltraitant, à sa pluie d’Étoiles au Michelin, en passant par ses débuts de footballeur brisés à cause d’un accident (du coup, il s’est concentré sur la Cuisine et tant mieux). On suit ce parcours hors norme qui l’a amené à se forger une force de caractère et une volonté à toute épreuve.

Il a été un des pionniers du renouveau de la Cuisine à la télé. Loin d’un Joël Robuchon (pour qui Gordon a travaillé dans ses jeunes années), il est passé du simple documentaire (Boiling Point) à la télé-réalité (Hell’s Kitchen, pas le meilleur de ce qu’il a fait) à du sauvetage de restaurants (Kitchen Nightmares, un régal, surtout lorsqu’il se prend le bec avec quelqu’un). Mais mon émission préférée reste The F Word (F pour Food, bien entendu…) ou il coache quatre candidats, qui n’ont rien de chefs, pendant un service dans un restaurant un peu spécial créé pour l’occasion, où les convives ne payent que s’ils ont aimé. Le tout est entrecoupé de recettes, de visite chez les producteurs (il est très à cheval sur la qualité et pour promouvoir le local et le terroir, mais mâtinés de modernité, cuisine du monde et de gastronomie) avec un ton novateur, ne serait-ce que la manière dont c’est filmé (voir vidéo ci-dessous).

Tout pour dire que son histoire m’a grandement intéressé, mais m’a tout de même rappelé que j’ai la volonté d’une huître et l’ambition d’un employé du mois chez McDo… de quoi déprimer franchement.

Autres feuilletages

Achetez Humble Pie (en anglais).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s