Whatever Works

2009
★★☆☆☆

Whatever Works Woody Allen est un étrange oiseau. Capable du meilleur comme du pire, il enchaîne les films, pas toujours au même niveau, ni même avec la même qualité. J’avais moyennement apprécié ce qu’il avait fait après Match Point.

C’est donc plutôt avec joie que j’ai découvert cette nouvelle création qui, à vrai dire, sent le vieux !

En effet, on est dans ce que Allen fait de mieux : la comédie de mœurs. Un génie dépité, acariâtre et sarcastique à tendances suicidaire se retrouve à héberger chez lui une jolie jeune fille écervelée, fraîchement débarquée de sa campagne.

Les dialogues fusent et partent dans tous les sens, les situations sont aussi grotesques que cocasses, Woody Allen s’en donne à cœur joie avec ce personnage qu’il aurait très bien pu jouer lui-même.

Mais comme souvent, le film tourne court et finit bien trop vite, avec une conclusion ratée. Dommage. On passe tout de même un très bon moment malgré le côté dispensable de ce film.

Autres regardages

Whatever Works en DVD

Publicités

Une réflexion sur “Whatever Works

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s