Plus on devient vieux, plus on devient…

Au fur et à mesure que les années passent, je me rends compte qu’on perd peu à peu nos facultés, non pas à cause de pertes de neurones prématurées, mais simplement en arrêtant de pratiquer. J’avais déjà constaté que je ne dessinais quasiment plus, je me rends compte que je ne sais plus écrire sans un clavier non plus, je ne joue pratiquement plus de guitare non plus et je viens de me rendre compte que j’ai perdu ma verve avec un « V ».

C’est en retombant sur les conneries et les écrits «d’antan» que je me suis rendu compte que : 1. j’étais beaucoup plus drôle alors, 2. j’avais vraiment un style littéraire, 3. je faisais carrément moins de fautes connes.

J’avais même commencé un roman d’anticipation (en même temps, j’ai commencé plein de choses dans ma vie que je n’ai jamais terminées, comme une BD, un album solo, mon book…).

Ça déprime et ça nous plairait bien de reprendre tout ça, mais le temps nous manque et ce n’est pas en regardant vers le futur qu’on va en trouver…

Sur cette note positive, bonne journée à vous !

Publicités

2 réflexions sur “Plus on devient vieux, plus on devient…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s