Avatar

2009
★★★☆☆

Ça y est, j’ai vu Avatar. J’ai fait moins bien que pour Titanic que j’avais vu six mois après la sortie.

D’après les divers avis que j’avais collectés, je m’attendais à un film sans grand scénario, bourré d’effets visuels, aux gimmicks clichés, à voir sur grand écran et à ne pas louper en 3D. Je n’avais pas tort. Je ne pouvais pas être déçu.

Effectivement le scénario est cousu de fil blanc. On sait même comment les choses vont se passer, il n’y a quasiment pas de surprises. Mais effectivement, ce n’est ni le propos, ni l’intention du film.

Est-ce beau ? Oui, sans aucun doute. Cameron a su créer un bestiaire et une faune, qui n’est pas sans rappeler les êtres lumineux d’Abyss. Il a construit un monde, un univers qui sera sans doute la source de multiples spins-off et produits dérivés (jeux de rôles, etc…).

Certains critiquent le manichéisme du film. Je vois où ils veulent en venir, mais je dois tout de même apporter mon avis. Ça faisait trop longtemps qu’on n’avait pas vu un gros Bill comme ça ! Enfin le renouveau du méchant vraiment méchant, tel qu’on n’en fait plus dans les James Bond. Un bon gros bourrin qui refuse de mourir. C’est juste jouissif (et c’est sans doute la seule surprise de ce film !).

Certains taxent le film de raciste. Ah ? C’est plutôt un pamphlet contre la colonisation et «les gros cons de blancs». Bon un pamphlet, j’enjolive, je suppose que ce n’était même pas l’intention première. Mais en même temps, l’histoire de fond est la même que Tarzan, Pocahontas ou Danse avec les Loups, donc taxer Avatar de raciste, c’est remettre en question un historique de grands classiques de la littérature.

À mon avis, la vraie intention de James Cameron, c’était de faire son «Al Gore» ou son «Yann Arthus-Bertrand» et de faire un film sur le «terrien» qui détruit même sa propre planète alors qu’il faudrait vivre comme un «na’vi», en harmonie avec elle. C’est son intention, mais elle est complètement ratée ! Je vous mets au défi de trouver une majorité de gens qui pensent que c’est le thème principal du film. C’est tellement grossièrement amené (la queue de cheval à micro-tentacules…) que ça en devient risible. Ce serait limite mieux passé si ça avait été symbolique plutôt que physique. En même temps, on parle à des Américains moyens (qui pleurent devant Armageddon…), on ne peut pas se permettre d’être trop symbolique…

Mais mes plus grosses critiques sont vraiment annexes et dérisoires :

  • Qui a choisi cette typographie de merde pour écrire «Avatar» à la fin ? Et avec une couleur aussi hideuse !? Vu le coût du film, ils auraient pu faire appel à un typographe ou même a un mec avec un minimum de bon sens…
  • Et qui a eu l’idée de faire une chanson de fin aussi mièvre et hors-sujet (de la country ???) ? Ils pensaient réitérer l’exploit de “My Heart Will Go On” de Titanic ? C’est raté ! En comparaison, j’ai préféré le Tarzan de Disney, la chanson de fin de Phil Collins était nettement plus sympa !

PS : et je l’avais déjà signalé pour Là-Haut, Je veux bien payer la locations des lunettes, mais 3€ cette fois-ci !? On paye à l’heure finalement ? Faut pas abuser non plus… J’ai dû mal à croire qu’ils veulent démocratiser la 3D à ce tarif-là.

Autres regardages

Avatar en DVD/Blu-Ray

Publicités

2 réflexions sur “Avatar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s